Nouvelle construction ferry Sankta Maria II

fähre sankta maria II

Nouvelle construction ferry Sankta Maria II

Nouvelle construction d’un ferry propulsé par l’électricité entre Oberbillig (Allemagne) et Wasserbillig/Mertert (Luxembourg)

Résumé du projet

Depuis plus de 50 ans, le bac « Sankta Maria » circulant sur la Moselle assure la liaison entre la commune allemande d‘Oberbillig et sa commune voisine luxembourgeoise de Mertert-Wasserbillig. Les deux communes se partagent les coûts et les recettes issues de l’exploitation du bac.

En raison des coûts de maintenance élevés liés à l’âge, un ferry moderne, à propulsion électrique, a maintenant été acheté. Grâce au maintien du service de bac, il sera possible d’éviter un encombrement supplémentaire du “pont frontalier” entre Wellen et Grevenmacher.

En moyenne, le nouveau bac transporte environ 160 000 personnes, 78 500 voitures particulières, 2 900 deux-roues motorisés et 20 300 bicyclettes. À l’avenir, la consommation d’environ 14 000 litres de diesel, avec les gaz d’échappement associés à leur combustion, ainsi que les nuisances sonores seront évitées.

Le nouveau ferry offre plus d’espace. La mise en service a eu lieu en décembre 2017.

Début du projet

22/05/2015

Fin du projet

31/12/2017

Coût total du projet

1 556 846,00 EUR

Montant FEDER

659 161,71 EUR

Taux de cofinancement FEDER
0%

Opérateurs du projet

Bénéficiaire chef de file

Opérateurs partenaires

Liens

Documents et médias

Projets de la même thématique

Energiewaben GR
Cellules énergétiques GR

Le projet Cellules énergétiques GR vise à réduire les interruptions d’approvisionnement en énergies renouvelables fluctuantes (ERf) dus aux aux surcharges du réseau et à encourager

PtH4GR2ID
PtH4GR²ID

Le projet PtH4GR²ID avait pour objectif de proposer une nouvelle organisation du marché de l’électricité dans la Grande Région afin de mieux équilibrer l’offre et

ABACTIV ! GECT Alzette Belval
ABACTIV !

Le GECT Alzette Belval a pour objectif de favoriser l’émergence d’une agglomération transfrontalière. À ce titre, il souhaite encourager la multiplication des moyens de transports