Brass Connects

Brass Connects

Echange musical entre clubs de musique allemands et français

Résumé du projet

Le microprojet “Brass connects” a contribué de manière significative à stimuler la coopération entre les acteurs locaux (centre culturel Villa Fuchs, club de musique Bietzen et club de musique Distroff) et à la consolider pour l’avenir.
En général, le sentiment d’appartenance en tant que région frontalière a été renforcé, car il a été clairement indiqué à quel point les gens sont proches les uns des autres. Il s’est avéré que la musique agit comme un liant.
Musicalement et linguistiquement, les membres du club de musique ont appris les uns des autres tout au long du microprojet.
Le partenariat entre les deux clubs de musique Bietzen et Distroff existe depuis plusieurs décennies. En raison de l’évolution des membres depuis lors, les rencontres entre les deux citoyens ont été particulièrement importantes pour que les nouveaux membres des deux associations puissent également se connaître.
Comme les musiciens couvrent presque tous les groupes d’âge, non seulement un échange transfrontalier, mais aussi intergénérationnel a eu lieu. En raison du bilinguisme du projet et de la coopération transfrontalière, un public plus large a pu être acquis à la salle municipale Merzig pour le concert. Cela a créé de nouveaux contacts pour toutes les parties concernées.

Début du projet

01/05/2021

Fin du projet

16/01/2022

Coût total du projet

22 550,00 EUR

Montant FEDER

20 295,00 EUR

Taux de cofinancement FEDER
0%

Opérateurs du projet

Bénéficiaire chef de file

Documents et médias

Projets de la même thématique

Itinérance aquatique - Wassereiseroute
Itinérance aquatique

Parmi les principaux résultats atteints : la réalisation de sentiers d’interprétation artistiques et/ou touristiques valorisant les milieux humides de la Grande Région. Destinés à favoriser

Trévirie sans frontière

Les villas gallo-romaines de Mageroy et de Goeblange, distantes d’une trentaine de kilomètres sont aujourd’hui situées de part et d’autre de la frontière belgo-luxembourgeoise. Une

Natation sans frontière

Les clubs de natation de Bastogne (B) et Wiltz (L), sont distants d’à peine 20 kilomètres. Pourtant, ils n’ont jamais eu l’occasion d’organiser des activités