Retour en images et en vidéo sur la manifestation Interreg Grande Région & Energie

Replay

Vous pouvez revoir ici l’événement “Interreg Grande Région et énergie”, qui a eu lieu le 23 septembre à Saarlouis :

 

Le 23 septembre 2021 à Saarlouis (Allemagne), le programme Interreg V A Grande Région a organisé une journée thématique consacrée à la coopération transfrontalière dans le domaine de l’énergie. L’événement a réuni au total une centaine de participants en présentiel et à distance.

Oberbürgermeister Peter Demmer  Knut Kempeni

La journée a débuté par les mots d’accueil du maire de Saarlouis Peter Demmer et de Knut Kempeni, directeur de GBS GmbH Saarlouis. La ville de Saarlouis a été choisie pour accueillir la manifestation car un des ses quartiers a bénéficié de la construction et de la rénovation de logements sociaux dans le cadre du projet GReENEFF.

Christiane Fortuin, directrice du GECT Autorité de gestion du programme Interreg V A Grande Région, a ensuite rappelé les objectifs de cette journée thématique en rappelant que les impacts du changement climatique étaient déjà visibles sur le territoire de la Grande Région (tornade en 2019, inondations en 2021…) et que la lutte contre le changement climatique est une des priorités du programme Interreg Grande Région.

 

Ainsi, pendant la période 2014-2020, le programme Interreg V A Grande Région a soutenu sept projets transfrontaliers dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique pour un total de 12,9 millions d’euros de fonds FEDER. En quelques minutes, les représentants de ces sept projets se sont succédés pour présenter leurs résultats.

La parole a d’abord été donnée à Olaf Gruppe (ARGE Solar e.V) pour présenter le projet GReENEFF, partenaire de l’événement. Le projet a permis de créer un réseau transfrontalier d’acteurs de la construction de bâtiments à haute efficacité énergétique. D’ici juin 2022, un total de 18 projets-pilotes seront mis en œuvre dans tous les versants de la Grande Région grâce à ce projet, dont le quartier résidentiel de Husarenweg à Saarlouis.

Olaf Gruppe

Puis une vidéo réalisée à l’occasion des prix Regiostars 2019 a présenté le projet Cellules énergétiques GR qui a remporté le prix cette année-là dans la catégorie « promouvoir la transformation numérique ». Le projet a mis au point un concept technique de cellules énergétiques en « nid d’abeilles » interconnectées, destinées à partager et à stocker l’énergie dans les quatre pays de la Grande Région. Nadir Pieper (Stadtwerke Trier) représentait le projet et a répondu aux questions des participants.

Nadir Pieper

Les deux projets suivants Power to Heat for the Greater Region’s Renewables, présenté Philippe André (Université de Liège), et PV follows function, présenté par Eva Hauser (IZES gGmbH), ont tous les deux pour objectifs l’utilisation plus efficace et plus économique de l’énergie. Le premier a développé des pompes à chaleur intelligentes tandis que le second travaille sur le développement de panneaux photovoltaïques intégrés. Les deux projets ont souligné les obstacles à la coopération transfrontalière efficace causées par la différence des normes entre les différents pays de la Grande Région.

Philippe André  Eva Hauser

La mise en œuvre concrète de ces nouvelles technologies innovantes doit s’accompagner de modules de formation adaptés pour les professionnels du secteur de l’énergie et du bâtiment. C’est l’objectif du projet Smart Energy 4.4., présenté par Martin Meyer (Kreisverwaltung Trier-Saarburg) et Dr. Michael Schäfer (Balthasar-Neumann-Technikum Trier). En développant des modules de formation professionnelle en commun, le projet répond aux besoins de main d’œuvre qualifiée des entreprises de la Grande Région.

Smart Energy 4.4 Martin Meyer

Puis Sabine Hoffmann (TU Kaiserslautern) a présenté le projet Réseau de chambres climatiques, qui développe des systèmes de climatisation en laboratoire. Une plateforme d’échange innovante permet une connexion physique délocalisée entre les laboratoires de la Grande Région pour des recherches facilitées.

Sabine Hoffmann

Enfin, Thomas Pornschlegel (Umwelt-Campus Birkenfeld, Hochschule Trier) a présenté le projet Greater Green, un méta-cluster qui réunit les entreprises des des écotechnologies en Grande Région.

Thomas Pornschlegel

 

Après la pause-café, un représentant de la direction générale de la politique régionale et urbaine de la Commission européenne est intervenu en direct de Bruxelles pour évoquer le futur des programmes Interreg. Monsieur Nicola De Michelis, directeur général adjoint pour la programmation et la mise en œuvre des programmes « Croissance intelligente et durable », a commencé par rappeler que la première mesure de la Commission Von der Leyen a été le Pace Verte Européen. Désormais, toutes les politiques européennes devront répondre aux objectifs de ce pacte, c’est pourquoi les programmes Interreg devront contribuer significativement à la lutte contre le réchauffement climatique et à la protection de l’environnement. Plus généralement, les régions transfrontalières jouent un rôle très important dans l’établissement du cadre réglementaire européen commun.

Nicola de Michelis

Ensuite, une table ronde a réuni les représentants politiques de quatre versants de la Grande Région autour des enjeux et opportunités du secteur de l’énergie :

  • Claude Turmes, Ministre de l’énergie et de l’aménagement du territoire, Luxembourg
  • Anke Rehlinger, Ministre de l’économie, du travail, de l’énergie et des transports, Sarre
  • Dr Erwin Manz, Secrétaire d’État, Ministère de la protection du climat, de l’environnement, de l’énergie et de la mobilité, Rhénanie-Palatinat
  • Marc Zingraff, Conseiller régional, Grand Est

(La Wallonie n’a malheureusement pas pu trouver de représentant politique disponible ce jour-là.)

Les thèmes abordés étaient entre autres le développement de nouvelles énergies renouvelables (notamment l’hydrogène), l’innovation en matière de construction à basse consommation énergétique (comme la construction en bois par exemple) et le besoin de main d’œuvre qualifiée pour l’installation effective des nouvelles technologies environnementales.

Podiumsdiskussion

 

Claude Turmes  Anke Rehlinger  Marc Zingraff  Dr Erwin Manz

 

La journée s’est poursuivie avec une visite du quartier d’Husarenweg à Sarrelouis, où plusieurs logements sociaux ont fait l’objet d’une rénovation énergétique dans le cadre du projet transfrontalier GReENEFF. Le quartier Husarenweg avait été dans les années 60-70. Plusieurs immeubles du quartier ont été rénovés dans un souci d’efficacité énergétique et de durabilité. La rénovation des bâtiments s’inscrit dans un projet d’amélioration globale du quartier : mise en place de panneaux photovoltaïques, approvisionnement de voisinage en électricité, bornes de recharge pour véhicules électriques, accessibilité des bâtiments aux personnes à mobilité réduite…

Gruppenfoto

Oberbürgermeister Peter Demmer  Husarenweg Saarlouis  Husarenweg Rundgang  Husarenweg Rundgang

 

La journée s’est achevée par une visite guidée le long de la Sarre jusqu’à l’Île de Vauban (« Vauban-Insel »), rénovée en 2010 grâce à des fonds FEDER.

Stadtführung  Stadtführung  Saarinsel Saarlouis  Saarinsel Saarlouis